Sélectionner une page


Celui qui a mal tourné – Georges Brassens

Martin Monestier est sans conteste un étrange personnage. Encyclopédiste autodidacte aux sources aussi nombreuses que douteuses en font un anthropologue de l’étrange. Je détiens déjà en ma possession trois de ses ouvrages détenant un espace privilégié dans ma bibliothèque. Toujours à portée de main, ces livres sur les excréments, les seins et le crachat sont pour moi source de réconfort intellectuel.

autres

Cette fois, Monestier revient en force avec son dernier opus, l’Encyclopédie Malfaisances et Incongruités de l’espèce humaine, publiée fin 2013. Après m’être rendu compte, comble du pécher, de la sortie du livre avec plus de six mois de retard, je me le suis réservé à la BAnQ. Parce que oui, il y a une liste d’attente pour feuilleter le livre. Comme quoi, ça intéresse les gens de voir des photos de Toulouse-Lautrec en train de chier sur la plage ou encore de jeunes alcooliques. En tous cas, moi, ça me fait marrer.

cover

IMAG0431

1

Des parents boivent et très vite les enfants trinquent. Quelquefois, le demi de bière remplace le biberon. Photo coll. M.M.

IMAG0442

IMAG0441

IMAG0440

IMAG0439

IMAG0438

IMAG0437

IMAG0436

IMAG0434