Sélectionner une page

Dans ses g(è/ê)nes

Son père, en guise de préliminaires,
aimait beaucoup se mettre dans le mood

en écoutant ses vieux VHS
de « bleu nuit », tapés à TQS.

C’est ainsi que,
tout naturellement,

son premier fils,
conçu sur visionnement,

fut baptisé
Jean-Regis.